Fonds Fernand Langlois. Guerres 1914-1918 et 1939-1940 (51 Fi)

1 media

Déplier tous les niveaux

Autres Cotes

51 Fi 1-223

Date

1914-1940

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de la Marne

Description physique

Carnet de guerre manuscrit. Photographie positive (stéréotype) transparente sur support verre, 2 photographies positives sur papier, 1 appareil de lecture pour stéréotypes

Importance matérielle

274 pièces

0,80 ml

Caractéristiques physiques

Document iconographique

Localisation physique

Châlons-en-Champagne

Origine

Fernand Langlois

Biographie ou Histoire

La biographie ci-dessous de Fernand Langlois est la reprise d'un document accompagnant le fonds.

Florestine Mirault, bourrelière, épouse de Eugène Langlois, fonctionnaire de police, mit au monde à Paris en 1895 un fils Fernand qui suivit des études et devint clerc de notaire.

Fernand connut les horreurs de la Grande Guerre : Craonne, Verdun, les côtes de Meuse, l'Argonne. Gazé, on lui enleva un poumon. Plus tard, il lui fut reconnu une invalidité de 50 puis 100%. Il avait tenu un carnet de Guerre fort émouvant où il avait noté, au jour le jour, sa vie dans les tranchées et les déplacements de son régiment.

Après la guerre, ne pouvant plus exercer d'activité physique et ayant besoin de respirer l'air pur, il trouva une fonction de clerc de notaire à Épernon en Seine-et-Oise (aujourd'hui Yvelines). Il fit la connaissance d'une demoiselle Suzanne Vidalat du village d'Amblaincourt, près d'Épernon, qui vivait seule avec sa grand-mère, ayant besoin, elle-aussi, d'une vie ralentie du fait d'une insuffisance pulmonaire.

Après l'obtention de la pension complète de Fernand, fatigués tous les deux, ils se retirèrent à Fortant où déjà les parents Langlois vivaient leur retraite.

Ils achetèrent une maison de pays toute en longueur, des pièces en enfilade avec des portes extérieures qu'on pouvait ouvrir par moitié en hauteur : ils la fleurirent joliment : c'était leur plaisir. Ils faisaient du vin, pas de grandes quantités en se faisant aider.

Tous les ans Fernand allait en pèlerinage en Champagne-Ardenne, vers ce qu'il restait de villages disparus. Il avait gardé des relations avec ses anciens camarades de guerre pour assister avec eux aux commémorations. Mais il y allait seul, Suzanne, avec sa petite santé ne pouvait le suivre.

Il rassembla chez lui tout ce qui évoquait encore sa vie de Poilu : une collection de photos sur verre, des tranchées surtout, qu'il faisait voir à ses parents et amis, dans un appareil spécial.

Suzanne est décédée à Tours, épuisée, en 1968 au printemps.

Fernand s'est alors retiré à Vendôme, dans un foyer où il avait sa chambre.

Il vendit sa maison et commença une nouvelle vie. Il s'acheta une voiture rapide (Simca 1100 spéciale), un appareil photo ultra-moderne (Leicaflex), un équipement complet pour projection de diapositives en fondu-enchaîné, une chaine Hi-Fi.

Puis il voyagea : les Baléares, l'Égypte d'où il rapporta des diapos qu'il projetait aux résidents du foyer.

Il s'est éteint subitement en 1974, frappé par une crise cardiaque alors qu'il travaillait au reportage photo de son dernier voyage. Il fut inhumé avec Suzanne à Hermenay près d'Épernon Yvelines 78)

Modalités d'entrées

Informations sur les modalités d'entrée

Don 2013 n°3935

Présentation du contenu

Carnet de guerre manuscrit rédigé par Fernand Langlois 1915-1917 (51 Fi 1).

Photographies stéréoscopiques sur plaque de verre, prises sur le terrain, pendant ou juste après la première guerre mondiale (51 Fi 2 - 121).

Photographies sur les ruines de Vendôme en 1940 où s'était retiré Fernand Langlois (51 Fi 122 - 161).

Photographies de l'exposition coloniale de 1931 (51 Fi 162-221).

Deux photographies de Fernand Langlois (en communiant et à l'âge adulte) (51 Fi 222-223).

Visionneuse en bois (matériel d'accompagnement)

 

Conditions d'accès

Modalités d'accèsStatut juridique Archives privées Communicabilité

Documents numérisés consultables sur les ordinateurs en salles de lecture

Conditions d'utilisation

Conditions d'utilisation

Reproduction pour un usage strictement privé (Cf. Code de la propriété intellectuelle)

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

49 plaques de verre en mauvais état, illisibles, incommunicables, sont conservées sous les cotes 51 Fi 224

à 273.

Autres données descriptives

Matériel d'accompagnement : visionneuse en bois pour lecture des photographies stéréotypes

Mots clés personnes

Mots clés typologiques

Caractéristiques physiques

Document d'archives

Mots clés matières

Lurlu. Défilé de prisonniers (n°9167).

Autres Cotes

51 Fi 78

Date

1914-1918

Caractéristiques physiques

Document iconographique