Fonds de la famille Krug (142 J)

Déplier tous les niveaux

Autres Cotes

142 J 1-73

Date

1604-2014

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de la Marne

Importance matérielle

73

3,90 ml

Caractéristiques physiques

Document d'archives

Localisation physique

Centre de Reims

Origine

Krug, Jean-Joseph. Mayence, 27 octobre 1800 - Allevard (Isère), 5 août 1866Krug, Ann Emma (née Jaunay). Londres, 7 septembre 1810 - Reims, 2 octobre 1879Krug, Paul. Châlons-sur-Marne, 3 janvier 1842 - Reims, 19 avril 1910Krug, Caroline (née Harlé). Caen (Calvados), 25 octobre 1846 - Paris, 10 juin 1915Krug, Joseph Samuel. Reims, 14 octobre 1869 - Reims, 6 août 1967Krug, Jeanne (née Hollier-Larousse). Paris, 10 novembre 1880 - Reims, 9 juillet 1954Krug, Paul Jacques. Reims, 25 septembre 1912 - Reims, 25 octobre 1997Krug, Jacqueline (née Fort). Roubaix (Nord), 10 novembre 1911 - Reims, 11 octobre 2001Krug, Henri. Reims, 19 juillet 1937- Reims, 7 mars 2013. Krug, Rémi. Gaillard (Haute-Savoie), 15 janvier 1942 -. Krug, Henri. Reims, 26 juillet 1879 - Tourteron (Ardennes), 30 août 1914. Krug, Alice. Reims, 30 mai 1887 - Reims, 28 mai 1976

Biographie ou Histoire

Biographie ou histoire

Jean-Joseph Krug naît en 1800 à Mayence, ville française à l'époque. Il arrive en France vers 1830 à Paris puis à Châlons-sur-Marne en 1834. Il intègre alors la maison de champagne Jacquesson et fils et devient rapidement un associé d'Adolphe Jacquesson, directeur de la maison. Les liens entre Adolphe Jacquesson et Joseph Krug se resserrent lorsque ce dernier épouse en 1841 Emma Jaunay, belle-soeur d'Adolphe Jacquesson. En 1843, il fonde avec Hippolyte de Vivès la maison de champagne Krug et compagnie.

Au décès de Joseph Krug en 1866, c'est son fils unique Paul qui lui succède. Dès 1861, il participe à l'élaboration des cuvées et c'est sous sa direction que la maison Krug connait un véritable essor. En 1868, Paul Krug épouse une Normande, Caroline Harlé, qui lui donne dix enfants. Il fait construire à Reims un ensemble de caves et de bureaux rue Coquebert (actuel siège de la maison Krug) et un hôtel particulier situé 40 boulevard Lundy pour y loger sa famille. Par ailleurs, Paul Krug assure la gestion du château de Bénouville, propriété de ses beaux-parents puis de sa femme Caroline Harlé, notamment en acquérant et en restaurant plusieurs fermes dépendant du château. De nombreux séjours en familles y ont lieu.

Joseph-Samuel Krug, fils ainé de Paul, prend la direction de la maison Krug conjointement avec son père en 1903, avant de se retrouver seul à la direction en 1910. Joseph Krug épouse en 1904 la petite nièce de l'éditeur Pierre Larousse, Jeanne Hollier-Larousse, de onze ans sa cadette. La première guerre mondiale n'épargne pas la famille Krug. Elle perd deux membres de la famille tués au front dans les Ardennes : Henri Krug en août 1914 et Maurice Schlumberger (époux de Marguerite Krug, soeur de Joseph) en novembre 1915. Joseph Krug est également mobilisé au front. Il est fait prisonnier à Mouvion (Aisne) en septembre 1914. Joseph Krug séjourne dans les camps de Küstrin, Gütersloh et Torgau. Très malade et extrêmement affaibli, Joseph Krug est envoyé dans un premier temps en Suisse pour se faire soigner avant d'être rapatrié en 1917. Pendant que les hommes sont mobilisés sur le front, Jeanne Krug reste aux commandes de la maison de champagne. Elle s'occupe des vendanges du millésime 1914 et compose la cuvée 1915 sur les directiuves de son mari, prisonnier en Allemagne. En plus de gérer les affaires courantes de la maison, Jeanne Krug est infirmière bénévole à la Société française de secours aux blessés militaires (SSBM) et très investie dans la vie rémoise. Grâce à elle, les caves Krug accueillent les troupes de réserve et les réfugiés rémois pendant les bombardements. Un dispensaire, une école et un temple protestant y sont même installés. Après la guerre, Jeanne Krug est décorée de la Croix de guerre et de la Légion d'honneur. Joseph et Jeanne Krug s'investissent dans des Suvres philanthropiques : le Foyer rémois pour Joseph Krug, le Retour à Reims et l'American Hospital pour Jeanne Krug. Durant la seconde guerre mondiale, le couple aide les membres des forces alliées à rallier l'Espagne. Arrêtés tous les deux une première fois par la Gestapo, Jeanne est arrêtée une seconde fois en 1944 avant d'être transférée au fort de Romainville. Jeanne y tombe très malade et doit sa libération à l'intervention de Raoul Nordling, consul de Suède à Paris.

Paul Jacques Krug, fils unique de Joseph et de Jeanne né en 1912, se marie avec Jacqueline Fort en 1935. Lors de la seconde guerre mondiale, il sert d'interprète entre les forces françaises et anglaises. A partir de 1959, Paul Krug prend la direction de la maison, Joseph restant en retrait avec un rôle de conseiller. Au décès de Jean Seydoux, co-gérant de la maison Krug, Henri Krug s'associe à son père pour la direction de la maison, puis son frère Rémi les rejoint en 1965. A partir de 1977, les deux frères Henri et Rémi Krug dirigent la maison jusqu'au départ à la retraite d'Henri en 2002 et de Rémi en 2007.

Modalités d'entrées

Informations sur les modalités d'entrée

Dons décembre 2012 (entrée n° 3913), juillet 2014 (entrée n° 4101), février 2015 (entrée n° 4203)

Présentation du contenu

Présentation du contenu

Archives de la famille Krug pendant cinq générations, du fondateur de la maison de champagne Jean-Joseph Krug (1800-1866) à Rémi et Henri Krug (1937-2013). Le fonds contient également les archives des autres membres de la famille Krug, notamment les enfants cadets de Paul et Caroline Krug. Enfin, des archives familiales autre que Krug sont présentes dans ce fonds, il s'agit des fonds familiaux des épouses Krug. On trouve les fonds familiaux des familles Jaunay, Harlé, Hollier-Larousse et Fort.

Mode de classement

Mode de classement

Le fonds Krug comprenant de nombreux protagonistes, le choix a été fait de faire un classement par génération et par branche familiale. Viennent dans un premier temps les archives des Krug qui ont dirigé la maison de champagne (Jean-Joseph, Paul, Joseph Samuel et Paul Jacques) ainsi que les papiers de leurs épouses respectives (Ann Emma Jaunay, Caroline Harlé, Jeanne Hollier-Larousse et Jacqueline Fort). Viennent ensuite les archives des branches cadettes Krug, c'est-à-dire les enfants de Paul et Caroline Krug ainsi que ceux de Paul et Jacqueline Krug. Enfin, dans une dernière partie ont été classées les archives familiales provenant des épouses Krug.

Conditions d'accès

Modalités d'accèsStatut juridique Archives privées Communicabilité

Fonds communicable à l'exception des documents notariés de moins de 75 ans et des articles 142 J 35-36 en raison de la fragilité de leur support.

Documents en relation

Sources complémentairesSources internes

24 J : fonds du champagne Krug

60 J : fonds de l'Eglise réformée de Reims

124 J : fonds du Retour à Reims

R Ch 882 : John Arlott, Krug - House of Champagne

R Ch 2064 : Henri et Rémi Krug, L'art du champagne

Jeanne Krug. Guerre 1914-1918, objets divers (57 pièces).

Autres Cotes

142 J 27

Date

sans date

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de la Marne

Présentation du contenu

Présentation du contenu

SSBM : plaque d'identification de Jeanne Krug et plaque de la 16e compagnie de sauveteurs de Reims, éléments d'uniforme (insigne brodé, galons et épingles), médailles nationale et commémorative de la SSBM. Autres médailles : Croix de Guerre, médaille de bronze de la Reconnaissance française, médaille d'honneur de l'Assistance publique, médailles des aumôniers protestants. Bagues et pendentifs.

Conditions d'accès

Communicabilité

Communicable sur autorisation

Mots clés matières