petite police police moyenne grande police Accueil Contact Plan du site

Qui sommes-nous ?

Diplôme de Louis IV d'Outre-Mer, 952 (1 E 615/1), le plus ancien document conservé

Les Archives départementales conservent la mémoire du département de la Marne et de ses habitants.

Deux bâtiments (l’un à Châlons-en-Champagne et l’autre à Reims) abritent un fonds documentaire de 30 kilomètres linéaires d'archives, datant du Xe siècle à nos jours : chartes et registres paroissiaux ou d'état civil, dossiers administratifs et de procédures judiciaires, minutes notariales mais aussi fonds privés, documents figurés (estampes, affiches, cartes postales, photographies...), ouvrages et périodiques locaux, et bien d'autres documents encore à découvrir ou à redécouvrir. 

Les Archives de la Marne collectent, classent, conservent et communiquent au public ces fonds d'une grande variété d'origines, de supports ou d'époques, et qui constituent le reflet de la vie politique, économique, sociale et culturelle du département.
 

Archives contemporaines (1160 W 35)

Définition des archives

« Les archives sont l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l'exercice de leur activité » (Code du patrimoine, art. L. 211-1).
 
Historique

Créées par la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796) pour conserver au chef-lieu du département toutes les archives des institutions de l'Ancien Régime supprimées en 1790, ainsi que celles des administrations nouvellement créées, les Archives départementales ont été placées sous l'autorité du Président du Conseil général le 1er janvier 1986.

Vue intérieure du bâtiment des archives en 1947 (3 Fi 108/1883)

Missions des Archives départementales

CONSEILLER : les Archives départementales apportent une aide technique et des conseils à l'ensemble des services et organismes publics pour une bonne gestion de leurs archives. Elles assurent aussi une mission de conseil auprès des associations et des particuliers pour leur permettre de préserver et de promouvoir leur patrimoine archivistique.

COLLECTER : les Archives départementales collectent et sélectionnent les archives qui méritent d'être conservées au regard de l'Histoire : les archives publiques produites par les services de l'État implantés dans la Marne, par les services du Conseil départemental comme des autres collectivités territoriales (communes...), par les officiers ministériels (notaires) et les établissements publics, mais aussi des documents d'archives privées (particuliers ou entreprises).

CLASSER : pour rendre accessibles les fonds conservés, un rigoureux travail de classement et de publication d'instruments de recherche est réalisé afin de faciliter l'orientation des chercheurs.

CONSERVER : outre la restauration des documents endommagés, il convient de prévenir les risques de dégradation dus à la lumière, à l'humidité, aux insectes ou aux manipulations, grâce à la mise en place de techniques de conservation préventive et à la numérisation et au microfilmage des documents les plus souvent consultés ou les plus fragiles.

COMMUNIQUER : les salles de lecture sont accessibles gratuitement aux lecteurs, qui peuvent y consulter, sous forme d’originaux ou de reproductions numériques, tous les documents librement communicables. Mais les Archives départementales ont aussi à cœur de mettre en valeur ce patrimoine par des expositions, des conférences, des activités pédagogiques pour les publics scolaires, etc.

Salle de tri

Bâtiments

Bâtiment de Châlons-en-Champagne

Le bâtiment fut ouvert en 1866. C'est l'un des plus anciens bâtiments d'archives de France, spécialement créé pour cette affectation. Il est situé en face de la Préfecture de la Marne. Au cours du XXe siècle deux extensions ont été ajoutées, portant la capacité totale de stockage à 17 kilomètres linéaires de documents. Les derniers gros travaux d'aménagement datent de 1997.


Bâtiment de Reims

Lors de la séance du 5 janvier 1962 le Conseil général de la Marne décide l'édification d'une annexe des Archives départementales à Reims pour y recevoir les fonds d'archives récents. Une convention signée le 16 juillet 1965 avec la Direction des Archives de France et la Ville de Reims prévoit en outre d'y conserver les fonds ecclésiastiques et judiciaires rémois d'Ancien Régime. Un premier bâtiment, d'une capacité de stockage de 7 kilomètres linéaires, est ouvert au public le 25 février 1967. Mais en raison de la saturation des deux bâtiments au début des années 2000, le Conseil général de la Marne décide la construction d'un nouvel édifice pour l'annexe de Reims. Ce dernier ouvre en janvier 2014 et est situé, comme auparavant, à l'entrée de la Faculté des sciences : la capacité de stockage est désormais de 18 kilomètres linéaires.