petite police police moyenne grande police Accueil Contact Plan du site

Recensements de population

Présentation et signalement des principales lacunes

Recensement de population du Châtelier, 1861 (122 M 135). Détail.

A partir de 1836, des listes nominatives de population sont réalisées pour chaque commune tous les cinq ans, sauf exception due à la guerre. Les Archives départementales ont numérisé les recensements des communes marnaises.​

 

Par l'intermédiaire du formulaire de recherche dédié, vous avez accès :

  • sur notre site portail, à la période 1836-1911, soit 16 recensements pour chaque commune s'il n'y a pas de lacune
  • dans nos salles de lecture de Châlons et de Reims, sur ordinateur, à la période 1921-1975, soit 8 recensements.

 

Attention : à partir de 1954, les listes nominatives par commune ne sont plus obligatoires et donc toutes les communes ne sont pas forcément représentées pour chaque recensement. Par exemple, pour 1936, ce sont 668 communes marnaises qui disposent d'un recensement, alors qu'il n'y en a que 295 en 1954 et 444 en 1968.​

Voir la liste des recensements consultables par commune pour la période 1954-1975.


Télécharger

Les recensements indiquent, par commune puis par rue et par logement, la composition des ménages avec des renseignements individuels très riches qui varient selon les années de recensement.

En plus des noms et prénoms, figurent les informations suivantes :

  • l’âge sauf en 1841 (à partir de 1906 l’année de naissance remplace l’âge),
  • l’état civil jusqu’au recensement de 1876,
  • la profession,
  • l’adresse,
  • la nationalité pour certains recensements (1851, 1872, 1876, et à partir de 1886),
  • le lieu de naissance indiqué seulement en 1872 et 1876,
  • la position dans le ménage à partir de 1881,
  • la religion et les infirmités ou maladies dans le recensement de 1851.

Principales lacunes au XIXe siècle

Il est à noter que ces lacunes sont celles des registres originaux et qu’il n’y a donc pas lieu d’espérer une numérisation complémentaire.
 

  • 1836 : communes de l’arrondissement de Vitry-le-François
  • 1841 : dans l’arrondissement de Reims : communes suivant Cumières dans l’ordre alphabétique
  • 1841 : dans l’arrondissement d’Epernay : communes suivant Joiselle dans l’ordre alphabétique
  • 1851 : dans l’arrondissement de Châlons : communes précédant Fagnières dans l’ordre alphabétique
  • 1851 : communes de l’arrondissement de Sainte-Menehould
  • 1876 : communes du canton de Fismes

 

Pour connaître l’appartenance d’une commune à un canton ou à un arrondissement, vous pouvez consulter le guide des communes (voir deuxième partie du guide).


Découpage cantonal de Reims

Reims est découpé en 3 cantons à partir de 1801 et en 4 cantons à partir de 1889.

En 1870, le 2ème canton perd une partie du territoire au profit d'une nouvelle commune créée sous le nom de La Neuvillette appartenant au 2ème canton de Reims.

Pour identifier le canton dont dépend une rue dans la période 1836-1888 :

il est conseillé de consulter le dénombrement de population du 1er canton de Reims de 1846 : un récapitulatif des rues de Reims par canton figure dans les images 2, 3 et 4.


Pour identifier le canton dont dépend une rue dans la période 1889-1901 :

il convient de consulter le tableau suivant qui a été élaboré à partir des registres du recensement de 1901 :


Télécharger

Faire la recherche sur les recensements de population : cliquer ici