6 - Depuis les années 1980

De 1988 à 1990, une nouvelle extension (7,5 kilomètres linéaires sur quatre niveaux) est construite à l'arrière du dépôt.  De plus, de 1995 à 1997 le Conseil général finance une rénovation des locaux afin d'améliorer, notamment, l'accueil du public et la conservation des documents d'archives : la salle de lecture est installée au premier étage du pavillon, qui accueille aussi une salle d'exposition au rez-de-chaussée.

 

A cette occasion on édifie une grande verrière pour relier les deux parties du bâtiment. Des améliorations sont également apportées dans les magasins par l'installation de rayonnages mobiles et d'un système de détection incendie. Un grand espace de bureaux est aménagé. Enfin, on restructure les abords. Les travaux sont réalisés d'après les plans de l'architecte DPLG rémois Jean-Baptiste Michel et leur coût s'élève à 19 millions de francs.

 

Quelques années après, les bâtiments de Châlons et de Reims sont à nouveau en voie de saturation. En juin 2007, le Conseil général décide de reconstruire, en l'agrandissant, le centre de Reims. Le chantier, confié au cabinet d'architectes parisiens Hamonic et Masson,  débute en septembre 2011. Il va coûter 10,4 millions d'euros. La nouvelle annexe de Reims ouvre au public en janvier 2014.

 

Aujourd'hui, les collections des Archives départementales de la Marne sont réparties entre leurs deux centres, chacun pouvant accueillir 18 kilomètres linéaires de documents. Près de 32 kilomètres sont actuellement occupés par des archives du Xe siècle à nos jours.