petite police police moyenne grande police Accueil Contact Plan du site

Cadastre

Présentation et conseils de recherche

Plans cadastraux géométriques

L’arrêté du Consul du 12 brumaire an XI (3 novembre 1802) puis l’arrêté du 27 vendémiaire an XII (20 octobre 1803) décident d’un cadastre général par masses de culture. Ces plans représentent le territoire général de la commune ainsi que la division de ce territoire en masses circonscrites par des limites naturelles, soit tous les terrains cultivés de la même manière et portant des récoltes identiques (terres labourables, vignes, prairies, bois …).

Les Archives départementales de la Marne ont actuellement numérisé 194 plans par masses de culture couvrant la période 1804-1808 et concernant 136 communes actuelles.
Plan géométrique d'Auménancourt-le-Petit, 1807 (3 P 025/1). Détail

Télécharger


Plans cadastraux parcellaires (cadastre napoléonien)

Le cadastre napoléonien est le premier cadastre général, créé en application de la loi du 15 septembre 1807. Il est composé de trois documents complémentaires : le plan, le registre des états de section (légende du plan) et la matrice des propriétaires. Cet outil fiscal permet de calculer l’impôt foncier et les informations présentes dans ces trois documents ne servent que cet objet : nom des propriétaires, nature de la culture, surface des parcelles, classe et revenu des propriétés ainsi que, pour les propriétés bâties à partir de 1882, nombre de portes et fenêtres. Ne figurent donc pas dans ces documents les servitudes, mitoyennetés, cours ou passages communs…, ces éléments figurant sur les actes notariés.

7 171 plans couvrant l’ensemble du territoire du département de la Marne ont été numérisés. Ils donnent une représentation générale du territoire pour chaque commune (tableau d’assemblage :TA) ainsi que le détail parcellaire (section A, B…) en une ou plusieurs feuilles.
Tableau d'assemblage de Heiltz-l'Évêque, 1828 (3 P 1003/1). Détail.

Contrairement aux matrices des propriétaires sur lesquelles figurent les mutations de propriétés ou les divisions de parcelles, ces plans ne font apparaître aucune modification depuis leur création. Il faudra attendre la rénovation du cadastre (loi du 16 avril 1930) pour obtenir les nouvelles configurations des parcelles.

Les bâtiments privés sont représentés en rose, les bâtiments publics en bleu, chaque parcelle porte un numéro, les limites des lieux-dits sont surlignées en noir et chaque section est surlignée en couleur. Le nord n’est pas toujours indiqué et n’est pas systématiquement orienté vers le haut de la feuille.
Plan cadastral de Saint-Amand-sur-Fion, 1825 (3 P 1193/14). Détail.

Faire la recherche sur les plans cadastraux numérisés en ligne : cliquer ici.

Conseils méthodologiques pour mener une recherche sur les matrices des propriétaires en salle de lecture de Châlons-en-Champagne : cliquer ici.