petite police police moyenne grande police Accueil Contact Plan du site

Etat civil

Il est important de noter que la collection des registres consultables sur ce site est la plus complète possible, les Archives départementales ayant comblé les lacunes de leurs fonds en numérisant les exemplaires conservés en commune. Il est donc inutile de contacter les communes pour rechercher des registres manquants sur ce site.

Présentation et conseils de recherche

Acte de baptême, 1707 (2 E 405/1)

En plus d’une présentation des archives de l’état civil, vous trouverez ci-dessous :

- le signalement de lacunes,

- des précisions sur les noms de communes qui ont varié au cours des siècles,

- l'orientation vers des sources complémentaires.


Présentation

Les Archives départementales ont numérisé les registres paroissiaux et d’état civil des communes de la Marne jusqu’en 1902 environ, ce qui représente plus de 2 millions d’images qui sont toutes consultables sur ce site.

Les registres paroissiaux les plus anciens datent de 1558 et concernent : Bazancourt, Bezannes, Boult-sur-Suippe, Lavannes, Mesneux (Les), Nogent-L’Abbesse, Trigny, Villedommange.

Par l’ordonnance de Villers-Cotterêts de 1539 le roi François Ier généralise la tenue des registres de baptêmes et de sépultures, puis le roi Henri III, par l’ordonnance de Blois de 1579, ceux des mariages. En 1667, l’ordonnance de Saint-Germain-en-Laye prescrit aux curés de tenir deux exemplaires des registres, mais ce texte n’a parfois été appliqué qu’à partir de1735.

En septembre 1792 l’enregistrement des actes est transféré aux maires. On parle alors de registres d’état civil, toujours tenus en deux exemplaires. Il n’est alors plus question de « baptêmes, mariages, sépultures » mais de «naissances, mariages, décès ».

Les mentions marginales apparaissent à partir de 1897 pour les mariages et de 1945 pour les décès.

Publications de mariage de Poilly, 1834 (2 E 514/4)

Conseils pour la recherche

Principales lacunes

Les registres d’état civil sont tenus en deux exemplaires : le maire en conserve un et en dépose un second au greffe du tribunal de grande instance. C’est cette collection, versée en 1926 aux Archives départementales, qui a été numérisée. Ses lacunes ont été comblées par les exemplaires communaux. C’est pourquoi il peut y avoir deux réponses pour une même année.

Pour toutes les communes de l’arrondissement de Reims il existe une lacune dans la collection du greffe de l’an XI (1803) à 1822 en raison des destructions de la première guerre mondiale. Cette lacune n’a pas pu être comblée, sauf pour les cantons d’Ay et de Verzy.

Une fausse lacune… : les mariages de la fin de l’an VI au début de l’an VIII.

De la fin de l’an VI au début de l’an VIII (octobre 1798- mai 1800), les mariages ont été célébrés au chef–lieu de canton révolutionnaire. Cette fausse lacune est signalée au début du registre numérisé ou à l’emplacement des actes manquants (par exemple, pour Le Montois, «voir Etrepy »).

Vous avez trouvé le registre qui vous intéresse mais il y a une lacune pour l’année recherchée.

Les lacunes sont généralement signalées dans la rubrique « observations » de la liste des réponses, ou encore dans le registre numérisé (première ou deuxième page du registre, ou encore à l’emplacement de la lacune).

En cas de lacune, vous devez vérifier qu’il n’existe pas un autre registre numérisé couvrant la période recherchée. En effet, pour combler les lacunes des registres de la collection du greffe, les Archives de la Marne ont également numérisé l’exemplaire communal lorsque cela était possible. Il peut arriver que les dates des deux registres se chevauchent, soyez donc vigilants à la lecture de la liste des réponses.

Par ailleurs, dans certains registres, les années ont été reliées dans le désordre et il est donc nécessaire de bien feuilleter le document numérisé pour trouver l’année recherchée.
 

Vous connaissez la commune mais pas la date précise de l’acte recherché

Pour la période 1802 (an XI) - 1902 vous pouvez consulter les tables décennales : par tranches de dix ans, comme leur nom l’indique, ces listes établies par commune récapitulent, par type d’acte et par ordre alphabétique, le nom des personnes concernées, la date et le numéro de l’acte.

Avant 1802, certains curés ou officiers de l’état civil ont établi des tables récapitulatives, en général annuelles. Vous les trouverez en sélectionnant « tables (autres) » dans le champ de recherche « tables ». 


Attention aux noms des communes : changements de nom, variantes toponymiques, fusions de communes...

Avant d’entamer vos recherches il est indispensable de consulter le fichier de référence des noms de communes.
 
Le nom des communes a pu varier au cours des siècles. Ce qui explique pourquoi le nom figurant sur le registre peut différer de celui de la notice descriptive. Pensez également que la commune recherchée a pu fusionner avec une autre.

Le moteur de recherche a été conçu pour que vous puissiez faire votre recherche sur les noms actuels ou anciens des communes. Dans les deux cas, c’est bien l’ensemble des registres de la commune qui sera affiché dans la liste des réponses, avant et après changement de nom (ou avant et après fusion). Cependant, il est plus sûr de faire la recherche sur le nom actuel de la commune quand vous le connaissez.

Voir le guide des communes de la Marne.

Pour faire une recherche sur les hameaux de La Grange-aux-Bois et La Harazée, il est nécessaire de sélectionner dans l'index des communes "Sainte-Menehould" dans le premier cas, "Vienne-le-Château" dans le deuxième.

Reliure en parchemin d'un registre paroissial (E dépôt 3914). Détail

Sources complémentaires conservées aux Archives de la Marne

En ligne :

Les registres des recensements de population et les registres matricules du recrutement militaire de la Marne sont consultables sur notre site internet.


Documents originaux : Les registres de catholicité :

7 J     Archevêché de Reims, essentiellement 1850-1900 (consultation uniquement en salle de lecture du centre de Reims)

42 J  Évêché de Châlons-sur-Marne, registres de catholicité, 1795-1924

47 J   Évêché de Châlons-sur-Marne, registres de catholicité, 1775-1936

48 J   Évêché de Châlons-sur-Marne, registres de catholicité, arrondissements de Châlons, Épernay, Sainte-Menehould, 1793-1902

49 J   Évêché de Châlons-sur-Marne, registres paroissiaux de l’arrondissement de Vitry-le-François (1795-1901)

54 J Évêché de Châlons-sur-Marne (1791-1962), dont les registres de catholicité des paroisses de Châlons

 


Faire la recherche sur l'état civil numérisé en ligne : cliquer ici.