petite police police moyenne grande police Accueil Contact Plan du site

Indexation collaborative

Comment participer à l'indexation collaborative ?

Afin de constituer un mémorial des Marnais ayant participé à la Grande Guerre, les internautes sont invités à indexer les individus recensés dans les registres matricules numérisés. Cette démarche participative permetta de créer une base nominative qui alimentera d'abord le moteur de recherches du portail et, à terme, le Grand Mémorial, site créé par le ministère de la Culture en 2014 et alimenté par les Archives départementales et le site Mémoire des hommes, qui doit permettre de retracer le parcours de tous les soldats ayant servi dans l'armée française pendant la première guerre mondiale.



La participation se fait de manière bénévole et anonyme, il est inutile de créer un compte. Une fois la fiche enregistrée, les données deviennent publiques et sont propriété du Conseil départemental de la Marne qui jouit à titre gracieux de tous les droits de publication, de diffusion et de reproduction. Le Conseil départemental s’engage à ne pas faire un usage commercial de ces données et à ne pas les céder à des tiers, excepté dans le cadre de projets scientifiques et culturels menés par des organismes publics.

 

Ce projet d'indexation a fait l'objet d'une déclaration à la Commission nationale de l'Informatique et des libertés. Il est conforme à la délibération CNIL n°2013-281 du 10 octobre 2013 autorisant les ministères et les conseils départementaux responsables de services publics d'archives publics à mettre en oeuvre des traitements automatisés de données à caractère personnel ayant pour finalités de numériser, indexer et diffuser sur Internet les "registres matricules" des soldats ayant participé à la Première guerre mondiale. Toute réutilisation à des fins commerciales est interdite.

Tout ayant-droit (descendant de poilu justifiant de sa qualité) peut s'opposer à la diffusion de données en invoquant un motif tiré de la volonté de préserver la mémoire du défunt ou de protéger sa propre vie privée.

 

Les informations indexées sont visibles et consultables dès le lendemain. En entrant dans la communauté des contributeurs, l’internaute annote librement en fonction de ses centres d’intérêt et s’engage à respecter les règles de saisie établies par les Archives départementales.

 

Les Archives départementales ne modèrent pas ces indexations dans un esprit de confiance envers les annotateurs qui s’engagent à faire preuve de précision, d’intégrité et de respect de la vie privée. Cependant, elles se réservent le droit de modifier les erreurs ou de supprimer les fiches dont le contenu leur semble inapproprié aux objectifs du projet.

 

Vous aimeriez retrouver un poilu marnais en un clic ? Engagez-vous donc dans ce projet d’indexation collaborative !

L’annotation collaborative porte sur les individus recensés dans les registres matricules militaires numérisés uniquement (pas sur l’état civil, ni sur les recensements de population).


Dois-je m'identifier pour participer à l'indexation collaborative ?

Non, aucune identification n'est requise. La contribution à l'indexation est anonyme.


Comment indexer une fiche matricule ?

L'indexation porte sur une image, donc sur un soldat (dans le cadre des registres matricules militaires).

Une image peut être annotée à partir du moment où, quand vous la visualisez, un petit "i" rouge figure au-dessus de l'image dans le cadre de la visionneuse.


En cliquant sur cette icône, et après avoir choisi la fonction "Indexer l'image", vous obtenez une fenêtre de saisie à remplir.

 

Les informations à donner pour un individu se trouvent toutes en haut de la page, essentiellement dans le pavé de gauche. L’annotation consiste à relever ces informations et à les noter dans la « fenêtre de saisie » qui est proposée.

 

La saisie se fait automatiquement en majuscules.

Quand vous avez terminé votre saisie, cliquez sur la disquette pour l’enregistrer.

L’indexation sera disponible à la recherche le lendemain. Elle est visible par tout internaute.


Comment saisir les informations ?

Les recommandations suivantes sont importantes pour assurer l’exploitation des annotations.

Les rubriques à remplir sont au nombre de 8 :

NOM

PRENOMS

NE EN (ANNEE)

NE A (COMMUNE)

DEPARTEMENT

RESIDANT A

DEPARTEMENT

NUM. MATRICULE

 

De façon générale, on respectera l’orthographe des noms, prénoms, lieux tels qu’ils apparaissent sur les images.

 

Pour les lieux (communes, départements) :

Les informations sont à donner d’après les images du registre matricule. Ne traduisez pas en mettant le nom de la commune ou du département d'aujourd’hui :

Par exemple, pour "Châlons-sur-Marne", on conservera "Châlons-sur-Marne" et on ne remplacera pas par le nom actuel de "Châlons-en-Champagne".

 

Certaines abréviations sont courantes. Il est préférable de les développer.

Par exemple :

Pour "Mourmelon-le-Gd", on écrira "Mourmelon-le-Grand".

Pour "St-Etienne-au-Temple", on écrira "Saint-Etienne-au-Temple".

Pour "Isles-s/Suippes", on écrira "Isles-sur-Suippes".

 

Si seul le nom de "Châlons" figure, on écrira "Châlons-sur-Marne".

 

Voici quelques règles complémentaires pour rendre exploitable votre travail par le logiciel :

 

NOM

 

Séparer les noms composés par des espaces, pas de tirets ni de virgules.

S'il y a une particule, celle-ci sera rejetée après le nom sans virgule. Exemples : "Aboville d' ", "Abzac de Ladouze d' ".

 

PRENOMS

 

Séparer les prénoms composés par des espaces, pas de tirets ni de virgules.

 

NE EN (ANNEE)

 

Année de naissance à écrire sur quatre chiffres, par exemple : 1880.

 

NE A (COMMUNE)

 

Respecter l'orthographe du nom de la commune telle qu'il apparaît sur les images.

Ne pas traduire en mettant le nom actuel de la commune : par exemple, pour "Châlons-sur-Marne", on conservera "Châlons-sur-Marne" et on ne remplacera pas par le nom actuel de "Châlons-en-Champagne".

 

En revanche, pour les abréviations courantes, il est préférable de les développer. Par exemple :

Pour "Mourmelon-le-Gd", on écrira "Mourmelon-le-Grand".

Pour "St-Etienne-au-Temple", on écrira "Saint-Etienne-au-Temple".

Pour "Isles-s/Suippes", on écrira "Isles-sur-Suippes".

 

Si seul le nom de "Châlons" figure, on écrira "Châlons-sur-Marne".

 

Rejeter l’article défini "Le" "La"… à la fin du nom de la commune entre parenthèses. On écrira, par exemple, "Veuve  (La)" au lieu de "La Veuve".

 

DEPARTEMENT

 

Saisir les noms des départements comme ils sont écrits dans le registre (le plus souvent, dans notre cas : Marne). Ne pas indiquer les numéros actuels (exemple : 51).

En revanche, retirer l’article : on saisira "Marne" et pas "La Marne", et "Ardennes" et pas "Les Ardennes".

 

RESIDANT A

 

Il s’agit bien de la commune de résidence du soldat, celle où il est domicilié, à ne pas confondre avec l’adresse des parents qui est présentée plus bas sous l’intitulé "Domiciliés à".

 

Respecter l’orthographe du nom de la commune telle qu’il apparaît sur les images.

Ne pas traduire en mettant le nom de la commune d’aujourd’hui :

par exemple, pour "Châlons-sur-Marne", on conservera "Châlons-sur-Marne" et on ne remplacera pas par le nom actuel de "Châlons-en-Champagne".

Si seul le nom de "Châlons" figure, on écrira "Châlons-sur-Marne".

 

En revanche, pour les abréviations courantes, il est préférable de les développer.

Par exemple :

Pour "Mourmelon-le-Gd", on écrira "Mourmelon-le-Grand".

Pour "St-Etienne-au-Temple", on écrira "Saint-Etienne-au-Temple".

Pour "Isles-s/Suippes", on écrira "Isles-sur-Suippes".

 

Si seul le nom de "Châlons" figure, on écrira "Châlons-sur-Marne".

 

Rejeter l’article défini "Le" "La"… à la fin du nom de la commune entre parenthèses. On écrira, par exemple, "Veuve  (La)" au lieu de "La Veuve".

 

 

DEPARTEMENT

 

Saisir les noms des départements comme ils sont écrits dans le registre (le plus souvent, dans notre cas : Marne). Ne pas indiquer les numéros actuels (exemple : 51).

En revanche, retirer l’article : on saisira « Marne » et pas « La Marne », « Ardennes » et pas « Les Ardennes ».

 

NUM. MATRICULE

 

Le numéro matricule du recrutement se situe en haut à droite dans l’image sous l’intitulé « Numéro matricule du recrutement ». Ce n’est pas le numéro du tirage dans le canton.

 


Exemple d'indexation :

Copie écran d'une fiche matricule et de sa fenêtre d'indexation

Est-il nécessaire de remplir toutes les rubriques ?

C'est souhaitable afin d'enrichir ce grand projet collectif et de permettre le plus grand nombre possible de recherches (tous les soldats d'une commune, ou nés la même année par exemple).


Quand deux images, ou plus, concernent le même soldat, est-il nécessaire de répéter l'annotation sur chacune des images ?

Il peut arriver que plusieurs images (en général deux) concernent le même soldat car deux prises de vue ont été nécessaires pour montrer tout le texte : c'est le cas lorsqu'une retombe (feuillet plié) a été collée sur une page et cache le texte en-dessous. Dans ce cas, il est préférable de faire l'annotation sur chacune des images.


Les répertoires alphabétiques sont-ils à annoter ?

Non, ce n'est pas utile.


Je voudrais participer mais je ne sais pas sur quelles images je peux intervenir.

Vous pouvez vous contenter d’annoter les images concernant vos ancêtres bien sûr, mais vous pouvez aussi indexer plusieurs images (qui se suivent ou non), ou tout un registre (500 individus) si vous vous prenez au jeu. Chacun est libre d’annoter selon son rythme et ses envies.

 

Les volontaires qui souhaitent participer en annotant systématiquement toutes les images d’un registre sont les bienvenus ! Plus il y aura de participation, plus les recherches donneront des résultats satisfaisants.

 

Evitez seulement de refaire une indexation si elle a déjà été faite (une "pastille" verte figure alors sur l’image).

 

Fiche matricule déjà indexée : une "pastille" figure sur l'image

En revanche, s’il y a une erreur ou si l’annotation est incomplète, n’hésitez pas à le signaler grâce au symbole arobase figurant dans la fiche d'indexation.

Le signalement d’erreurs ou d’annotations incomplètes nourrit également le travail commun.


Je voudrais annoter une image mais la fenêtre d'indexation me cache le contenu du pavé en haut à gauche de l'image. Comment faire ?

Astuce : visionnez une autre indexation (par exemple, celle que vous avez créée et enregistrée) et cliquez dessus. A partir de ce moment-là, la fenêtre d’indexation se positionne automatiquement à droite.

 

Vous pouvez aussi utiliser le zoom et faire des essais en agrandissant l'image et en la déplaçant, avant d’ouvrir la fenêtre de saisie ou, au contraire, après.


Comment faire pour aller plus vite si on veut saisir plusieurs indexations à la suite ?

Si vous voulez annoter plusieurs images à la suite, vous pouvez enregistrer votre zoom, après l’avoir cadré sur le haut de l’image (qui contient les informations utiles à l’indexation), en cliquant sur le cadenas du zoom : d’image en image, vous arriverez alors directement sur la partie haute de l’image, déjà « zoomée ».

 

Le "cadenas" de l'agrandissement figure sous l'image

Comment faire si une image déjà indexée contient une erreur ou est incomplète ?

Vous ne pouvez pas intervenir sur une fiche d’indexation existante, même si c’est vous qui l’avez créée. En revanche, grâce à l’icône arobase figurant sur la fiche d’indexation, vous pouvez faire une remarque sur une indexation incomplète ou sur laquelle il y a une erreur.

Attention, le logiciel ne nous permet pas de vous répondre, uniquement de traiter votre demande.

En nous aidant à compléter ou corriger les annotations existantes, vous faites progresser le travail commun, alors n’hésitez pas.

L'icône figurant une arobase vous permet d'envoyer un message d'alerte

Y-a-t-il une vérification des annotations ?

Il n’y a pas de vérification systématique. C’est pourquoi il vous est demandé d’être vigilant dans la saisie de vos informations. En revanche, après signalement, ou à l’occasion de vérifications ponctuelles, les annotations peuvent être corrigées par les archivistes.


D'avance, nous remercions tous les internautes qui contribueront à l'indexation collaborative et nous espérons que cette nouvelle fonction répondra à vos souhaits !

 

Faire la recherche sur les registres matricules : cliquer ici.